Nos producteurs

La ferme de Milou est située sur le causse, en Aveyron non loin de Cajarc et de Villefranche- de- Rouergue. Daniel fait partie de la 3ème génération d'agriculteurs qui vivent et travaillent dans cette exploitation. Là sur ces terres difficiles et dans un milieu encore protégé il élève avec Christine sa compagne des volailles (poulet, pintade, poule, dinde et chapon) ainsi que des bovins et des veaux rosés sous la mère et des porcs.

Certifiée BIO par ECOCERT depuis 2009, l'exploitation est destinée à l'élevage et à l'alimentation des animaux. Depuis 2009 Daniel et Christine sont 4 fois par an à Gennevilliers et aux Batignolles et vendent en direct à la ferme. Depuis juillet 2012 ils sont associés dans « Saveurs paysannes », magasin ouvert à Villefranche de Rouergue par 19 producteurs bio situés dans un rayon de 50 kms autour de ce gros centre aveyronnais.

Stéphane Levrero apiculteur depuis 2009, certifié bio depuis 2013, a 180 ruches situées en montagne, à 900 mètres d’altitude à La Salvetat sur Agout dans l’Hérault zone sans grande culture donc sans pesticides.

Bateau St PierreLe poissonnier Antoine Bouchet; au marché du village depuis plus de 5 ans propose la vente du poisson lors des distributions AMAP. Il détenait 2 poissonneries au Havre, il y a 26 ans. Il travaille avec des petits bateaux de pêche au Havre (Le Saint Pierre, le Flipper, le Petit Pierre, le Dyflot et la Petite Elsa).

L'objectif est de :

  • Sortir des circuits classiques de consommation (éviter Rungis ainsi que des intermédiaires inutiles et chers)
  • Garantir un minimum de revenu pour les pêcheurs
  • Préserver l'environnement
  • Ne pas entretenir la pêche industrielle

Le Verger biologique de Permangle  s’étend sur  une parcelle de 2,5ha, bordée sur deux côtés par des bois. Il compte 2500 arbres à l'hectare : pommiers plantés tous les mètres en rangées distantes de 4 mètres. Les arbres sont palissés, avec au-dessus un filet contre la grêle, déployé entre avril et la fin de la cueillette. Outre les risques de sécheresse et de grêle, Hervé Boucher doit prémunir son verger des chevreuils voisins par une  clôture de 2 mètres de haut.

Les variétés  qui ont été plantées (Pinova, Opal et Délice d’Or) combinent plusieurs qualités : rusticité (résistance aux maladies, tavelure en particulier, donc peau assez épaisse), saveur, fertilité (production généreuse, alternance maîtrisable, mise à fruit de l'arbre jeune), conservation.

En parallèle, Hervé Boucher a également planté un demi hectare de Sainte Germaine (appelées aussi Pommes de l'Estre, en oc "las letras") ; variété ancienne très connue et appréciée en Limousin, une pomme tardive, savoureuse et qui se garde longtemps mais dont l'alternance est très compliquée à maîtriser.

 

L'Abeille d'Or, apiculteur récoltant de Seine et Marne vous propose :

  • ses miels (Miel DE COLZA BIO, Miel de sarrasin  BIO, MIEL de TOURNESOL BIO, MIEL DE LUZERNE BIO, Aaa, Dd, F, Miel de châtaignier BIO, Miel d'acacia BIO, Miel de fleurs BIO, Miel de tilleul)
  • tous ses autres produits de la ruche (pollen, gelée royale, pain d'épices, boules de miel, hydromel, savons au miel, vinaigres de miel...)

 

http://mieldelabeilledor.com

Le Collectif Percherons a été créé en 2009 à l'initiative de la Confédération Paysanne de l'Orne, et regroupe aujourd'hui 26 producteurs. Ceux-ci se répartissent entre, le Perche pour 19 d'entre eux, le pays d'Auge (4 agriculteurs), le bocage normand (2) et le Thymerais (1).

Moi et mon parcours

Moi et l'agriculture, c'est une histoire d'amour contrariée. J'ai d'abords démarré ma carrière professionnelle en travaillant dans l'industrie, en étant directeur technique d'une usine à Nogent le Rotrou. Puis après plusieurs années, souhaitant élargir mes horizons, je suis devenu producteur d'autruches à St Hilaire sur Erre, dans le Perche. Pendant 12 ans je me suis consacré à cette production atypique en commercialisant uniquement en circuit court et déjà à cette époque je pensais fortement à la conversion en élevage Bio. Puis pour des raisons personnelles, j'ai arrété cette activité puis suis retourné travailler dans l'industrie, reprenant mon ancien poste. Au bout de 2 ans, je n'y tenais plus et prévoyais un retour à la terre en envisageant plusieurs scénarios, ayant gardé de mon exploitation 2 ha de terre et des batiments agricoles. Au bout de 4 ans, une vague de licenciement économique m'a poussé à accéllerer les choses et je me suis donc installé en productions d'oeufs, tout en gardant une activité économique en tant qu'ouvrier agricole sur une autre ferme percheronne.

Ma production

Je produis des œufs et uniquement des œufs. Je porte une attention toute particulière au bien être animal et à l'alimentation.

L'aliment que je distribue aux poules n'est pas un aliment reconstitué sous forme de bouchon dans lequel tu ne vois pas ce qu'il y a, mais simplement des céréales, des protéagineux et des tourteaux broyés et mélangés. Triticale, Maïs, Avoine, Luzerne, Sorgho, Pois, Blé, Soja, féverole, Tourteaux de Lin, de Tournesol, de Soja provenant de France uniquement.

Le tout en Bio bien sûr !!!

Consommacteurs producteurs - Erik et Julie Lefrançois
Nous et notre parcours

La ferme de l'angenardiere de Julie et Erik Lefrançois est située dans le perche ornais le long de l'Huisne à 7 km de Nogent le rotrou. Elle s'étant sur env. 50 ha dont 30 en culture.

L'activité démarre en 2009.

Les parents d'Erik sont alors encore en activité sur la ferme conduite dans le respect des logiques d'une agriculture bio et naturelle, en transformation laitière et vente directe du fromage de vaches jersiaises depuis 1980.

Erik et Julie arrivent au printemps 2009, après mûre réflexion et riches de divers stages chez des boulangers, des paysans et des paysans-boulangers, ils lancent leur pain paysan.

Notre production

Notre travail implique un suivi du grain au pain, ou pour être plus complet, du sol au pain. La maîtrise de la filière dans sa totalité est pour nous une façon d'offrir un produit 100% local et d'en assurer la qualité. C'est aussi un moyen de garantir à la ferme un développement économique sain et la conviction qu'il faut prendre un peu de distance et de hauteur si l'on veux éviter le mur que l'on nous annonce... avec un grain de militantisme. Ainsi, le respect de l'environnement humain et naturel, la qualité gustative et nutritionnelle du produit final, la santé et par conséquent le moral de nos clients sont notre fil conducteur depuis le travail du sol jusqu'au défournement de votre pain.

Nous cultivons en bio une population dynamique d'une douzaine de variétés anciennes (semences de fermes) en non labour associées à d'autres plantes,nous utilisons des couverts végétaux pour garantir au sol une faune et une flore microbiennes développées et des ferments lactiques que nous retrouvons dans le grain et dans le levain. Ceux-ci seront nécessaires à la dégradation des glutens rendant notre pain plus digeste qu'un pain à la levure. Certains intolérants au gluten le supportent mieux.

Nous stockons et trions nos récoltes à la ferme. La mouture quasi quotidienne sur meules de pierre préserve les qualités nutritionnelles du grain et garanti la fraicheur, les vitamines et la vitalité de la farine.

Le pain exclusivement au levain est produit à raison de 240 à 300 kg par semaine, sur base de farine fraiche T80, d'eau osmosée-dynamisée selon le procédé « Violet », de sel de guérande, d'un lait de son préservant flavonoïdes et autres ferments lactiques si importants dans la digestion sans l'effet râpeux dévastateur d'un pain complet sur l'intestin.

Le mélange se fait à la main. Le pain est ensuite cuit dans un four à bois à chauffe directe, la voûte haute refaite en briques poreuses de kaolin redonnent au pain l'arôme du bois utilisé pour la chauffe.