Consomm'acteurs Gennevilliers, association loi de 1901, est née en 2006. Ses objectifs :

  • promouvoir et faire vivre une agriculture durable de proximité, socialement équitable, écologiquement saine. Elle gère ainsi deux AMAP qui regroupent plus de 150 personnes.
  • favoriser des initiatives locales de promotion du commerce équitable et en soutenir les acteurs ce qui justifie les liens particuliers noués avec la coopérative Andines (Saint Denis) et "Artisans du Monde"
  • jouer un rôle d’éducation populaire dans le domaine de la consommation responsable : locale, biologique, équitable... par l'organisation de ciné-débats, conférences, rencontres...

Amap Agnettes

Près de 70 membres sont abonnés depuis 2007 aux paniers de Ludovic Sanglier, agriculteur biologique en Picardie.

Les distributions ont lieu tous les mercredis au local AGIR du quartier des Agnettes, rue du 8 mai 1945, de 18 heures à 19h30.

Amap Village

Une quarantaine de membres sont abonnés depuis 2008 aux paniers de Serge Pingrenon, agriculteur de l'Oise.

Les distributions ont lieu tous les mercredis à la Ferme de l'Horloge, rue Pierre Timbaud, de 18h à 20 h.

Ca y est ! Le vent du large se fait sentir
A nouveau, l'air iodé devient omniprésent
Les embruns nous humidifient, que du plaisir!
L'atmosphère de la mer inonde le temps.

Par notre engagement associatif nous nous efforcons d'agir pour lier engagement lucide et mieux vivre. C'est le sens donné au choix de la proximité avec nos fournisseurs et à la préférence pour les productions respectueuses de l'environnement.

La lucidité pose la question d'une meilleure connaissance  de l'impact social et environnemental des formes de produstion et des liens entre consommateurs et producteurs.

Nous avons proposé a plusieurs reprises des moments d'échanges et de partages de savoirs avec les producteurs avec qui nous coopérons, ou avec des personnalités engagées dans des pratiques visant au développement durable: il s'agit de monter que d'autres formes de rapports peuvent trouver leur place dès aujourd'hui dans notre société.

C'est avec l'objectif de prendre le temps de s'approprier et de débattre des nouvelles pratiques qui émergent, que nous avons construit avec l'Université Populaire des Hauts de Seine (UP92), un cycle d'intervention mettant en évidence et interrogeant quelques uns des domaines concerné par cette recherche d'alternatives.

Ce cycle qui comporte cinq "mini conférences-débat" abordera, notamment, les domaines du commerce équitable, de l'économie sociale et solidaire, de l'urbanisme coopératif, des logiciels libres,... en interrogeant sans  priori le rôle de ces initiatives dans notre société ( par exemple : s'agit-il de combats d'arrière garde, ou d' initiatives annoncent l'avenir?...).

Nous vous invitons à participer à ces débats dont vous trouverez le détail ci-dessous.

Merci! Mon anniversaire est en février
Cependant, il s'agit d'une toute autre affaire
Cela fait un an avec le poissonnier
Et si on le fêtait?! Du poisson pour vous plaire!

Dépêchons-nous! C'est pour la semaine prochaine
Et oui, mercredi 1er, date de mon père
On s'y perd vraiment, que de fêtes qui s'enchaînent
Un vers'eau pour du poisson, les deux font la paire!

En ce début de mois, c'est la première fois
Entre les vacances et les interruptions
Le calendrier bouge et devient très étroit
Pourquoi pas se décider pour cette inscription?!

David Leriche
(25/01/17)

Après les fêtes, place à deux mille dix sept
Avant le poisson d'avril, au mois de janvier
Vous pouvez commander sur le lien en direct
Restez au bout du fil, ça ne va pas tarder!

Bien sûr, je vous souhaite une très bonne année!
Cette tradition cherche à préserver du mal
Pourtant nécessaire pour que le bien soit loué
Voir "l'Ethique" d'Edgar Morin, un idéal...

David Leriche (janv.17)

Ah! Le mois de décembre, un mois surtout sacré

En France, on sacre le saumon par excellence

Peu d'importance pour d'autres poissons, bien nés

Grâce à l'Amap, nous rectifions cette offense.

 

Le quatorze décembre, vous viendrez chercher

Un panier "poissons", commandé comme cadeau

D'une mer, si elle est respectée, sait donner

Sans que cela pèse sur nous comme un fardeau.

 

Société de consommation, face au présent

Qui donne au cadeau un statut particulier

Pour un déséquilibre receveur-offrant

Un "plaisir" d'offrir supérieur et sans relier.

 

 

David Leriche (déc.16)

Notre association Consomm'acteurs et ses deux AMAP participent les 25 et 26 novembre au festival de l'économie alternative organisé par la Mairie de Gennevilliers, sur le parvis de Carrefour. Nous y tiendrons un stand pour présenter notre activité et nous vendrons des pommes, les thés et tisanes de la Scop TI. Nous avons besoin de monde pour tenir le stand. Une heure suffit. Vous pouvez vous inscrire sur le doodle avec le lien suivant :

http://doodle.com/poll/b4kg9wks3efp85ud

Le festival vise à la valorisation des circuits courts, à la sensibilisation et à la réduction des déchets et à la mise en valeur des acteurs de l'ESS.

  • Un espace dédié aux acteurs de l’ESS et de présentation de l’ESS 
  • Un Repair café : Lieu où chacun amène du matériel usagé et participe à sa réparation en bénéficiant sur place de l’accompagnement nécessaire. Cet espace est animé par Réci’procité, Bicyclaide, A prend ton Vélo, Association Pikpik, Valoris.
  • Espace d’animation et de création : Détournement d’objets (création à partir d’objets récupérés en s’appuyant sur la Fabriqua), quizz sur la circulation vélo et l’ESS, atelier "sur cuisiner les restes" avec Pikpik, création de fleurs à partir de vêtements usagés collectés par le Relais animation du Faclab autour des créations, jeux animés par Artisans du Monde, la Clinique du Vêtement, Emmabuntus. 
  • Un marché locavore de produits relevant du commerce équitable ou des circuits courts ou collaboratif avec la présence de l’Amap, SCOP TI, Artisans de Monde, Mielle de la belle d’or, vacances solidaires avec la maison du tourisme, Table de Cana, Andines.
  • Un lieu de sensibilisation à la réduction des déchets avec le Pôle Déchet, PikPik
  • Un espace dédié aux habitants afin de présenter les initiatives citoyennes menées par les habitants et les scolaires sous la forme de stand.

La coopérative ANDINES et ses partenaires ont le grand plaisir de vous inviter le Samedi après-midi 19 Novembre, à une rencontre introduite par un paysan(e) membre de la Confédération paysanne (14h30) et un petit film.
Des petits groupes de discussion se réuniront ensuite pour exprimer ce qu'ils souhaitent comme alimentation (produits, qualité, prix, provenances, etc) mais aussi des propositions pour une autre politique alimentaire et agricole (systèmes de production, de transformation et de distribution).

  • 14h30: Film sur les systèmes actuels d'alimentation
  • 15h : Présentation de la campagne par un(e) élu(e) de la Confédération paysanne
  • 15h30: Ateliers de concertation citoyenne sur l'alimentation
  • 18h : Concert acoustique d'Hervé KRIEF - Guitare et chansons engagées
  • 19h : Apéritif dansant...
  • 19h30: Repas collectif (13 €, une boisson compris, réserver auprès d'Andines, merci).

Cette rencontre est organisée par la Confédération paysanne, la Coopérative Andines, l'association des Amis de la Conf' et d'autres organisations partenaires. Elle se situe dans le cadre de la grande campagne lancée par la Confédération paysanne : "Agriculture et alimentation".

Pour vivre, il nous faut inspirer et expirer

Et ce soir, vos divers témoignages m'inspirent

Car le poisson sans texte laisse à désirer

Vous résumer à un estomac, quel délire!

 

Ainsi certains, certaines souhaitent me lire

C'est une époque où on se "trumpent" beaucoup

Alors, une encre coule sans chercher à fuir

Au fil de l'eau ou des mots, j'écris, grâce à vous.

 

Les poissons, loin des filets, loin d'être en filets

Nagent tranquillement jusqu'à dimanche soir

Après, ils croiseront des pêcheurs en gilets

Une mer poissonne

Un beau bateau pêche

Le poisson frissonne

La cale?! Pas sèche!

 

Une fois à la maison, j'ai mon bon poisson
Pardon! Je le mange cru, cuit, comme il me plaît?!
Mais quel est son nom pour le site "marmiton"?
Je vous le rappelle pour le déguster frais.

David Leriche