Expressions en vers

"Tous les saints poissons"

Avec le changement d'heure, une heure de plus
J'ai beaucoup de mal à remonter dans le bus
Gérer l'économie en contrôlant le temps
Quelle ineptie de tous nos braves gouvernants.

Normalement, pêcheurs et poissons seront là
Et les horloges internes, mises à jour
Pour ne pas se retrouver dans cet embarras
Qui fait que la vie peut jouer un mauvais tour.

David
(Novembre 2017)

"De mi-moi au demi-mois"

Je sors du  bocal pour une nouvelle escale
Et stopper cette vie infernale pour vous
Le poisson de l'Amap est de retour, génial!
Il survécut aux pollutions, mais pas à nous.

David Leriche
(Octobre 2017)

C'est la rentrée des classes, pas pour les poissons
Pour certains, c'est l'occasion de sortir de l'eau
Ils ont nagé tout l'été, la belle saison!
Alors, quelques-uns monteront sur le bateau.

Tout ça pour vous signaler l'inscription possible
Une fois inscrit, rendez-vous mercredi treize
Jusqu'au dimanche dix pour pas louper la cible
Vous êtes bien sûr libres, restez à votre aise !

David
(Septembre 2017)

Je me trouve à nouveau face à la page blanche
Le crayon tente de rassembler quelques mots
Mon cerveau, branlant, ne semble plus si étanche
Je me débrouille comme un manche, un peu nigaud.

Il est pourtant, toujours plaisant, de vous écrire
Pour vous dire qu'il s'agit d'un "grand" rendez-vous
Dernier avant la trêve de l'été, sans rire!
Nous laisserons le poisson, quelque temps, sans nous.

La nature ne possède pas de frontières
Si les cultures décident de vivre ensemble
Alors, on peut construire et être très fiers
Seule limite: besoin de bien-être, il semble!

Dis ton besoin pour ton bien-être sans juger
Tu pourras être entendu.e, sans juger non plus
En accueillant le besoin d'autrui, c'est gagner!
L'humain, si simple, si compliqué, qui l'eût cru?!

En avril, les poissons, dans la mer, font des blagues
Camouflés en pierre, en clown, en scie ou en lune.
En avril, les humains, sur Terre, pris en flague
D'un cynisme égocentré, unique fortune.

Ca y est ! Le vent du large se fait sentir
A nouveau, l'air iodé devient omniprésent
Les embruns nous humidifient, que du plaisir!
L'atmosphère de la mer inonde le temps.

Merci! Mon anniversaire est en février
Cependant, il s'agit d'une toute autre affaire
Cela fait un an avec le poissonnier
Et si on le fêtait?! Du poisson pour vous plaire!

Dépêchons-nous! C'est pour la semaine prochaine
Et oui, mercredi 1er, date de mon père
On s'y perd vraiment, que de fêtes qui s'enchaînent
Un vers'eau pour du poisson, les deux font la paire!

En ce début de mois, c'est la première fois
Entre les vacances et les interruptions
Le calendrier bouge et devient très étroit
Pourquoi pas se décider pour cette inscription?!

David Leriche
(25/01/17)

Après les fêtes, place à deux mille dix sept
Avant le poisson d'avril, au mois de janvier
Vous pouvez commander sur le lien en direct
Restez au bout du fil, ça ne va pas tarder!

Bien sûr, je vous souhaite une très bonne année!
Cette tradition cherche à préserver du mal
Pourtant nécessaire pour que le bien soit loué
Voir "l'Ethique" d'Edgar Morin, un idéal...

David Leriche (janv.17)

Ah! Le mois de décembre, un mois surtout sacré

En France, on sacre le saumon par excellence

Peu d'importance pour d'autres poissons, bien nés

Grâce à l'Amap, nous rectifions cette offense.

 

Le quatorze décembre, vous viendrez chercher

Un panier "poissons", commandé comme cadeau

D'une mer, si elle est respectée, sait donner

Sans que cela pèse sur nous comme un fardeau.

 

Société de consommation, face au présent

Qui donne au cadeau un statut particulier

Pour un déséquilibre receveur-offrant

Un "plaisir" d'offrir supérieur et sans relier.

 

 

David Leriche (déc.16)